Magellan, c’est un mythe.

Par Léo S Ross
Publié le :

Magellan, c’est un mythe. Une incroyable épopée maritime, la découverte du passage au sud de l’Amérique, le baptême du Pacifique, la première circumnavigation, le grand exploit de la modernité naissante… Mais Romain Bertrand prévient : un mythe oui, mais c’est celui de « l’idée arrogante que l’Europe s’est longtemps faite d’elle-même, de son excellence, de sa précellence ».

Et si l’on poussait à son extrême limite le genre du récit d’aventure ? Et si l’on se tenait sur la plage de Cebu et dans les mangroves de Bornéo, et non plus sur le gaillard d’arrière de la Victoria ? Et si les hommes d’équipage et ceux des peuples rencontrés par les nefs de Magellan avaient un nom et endossaient le premier rôle ? Et si l’on faisait peser plus lourd, dans la balance du récit ces mondes que les Espagnols n’ont fait qu’effleurer ? Que resterait-il, alors, de la première circumnavigation et du conte dont l’Europe s’est si longtemps bercée ? La vérité, peut-être, tout simplement.

Discussion mercredi 26 juin 2024 au TDTF avec Romain Bertrand, historien, Directeur de recherche à la Fondation nationale des sciences politiques, spécialiste des dominations coloniales européennes en Asie et auteur de « Qui a fait le tour de quoi ? - L’affaire Magellan ».

Pour préparer votre venue, ma recension du livre de Romain Bertrand : « Qui a fait le tour de quoi ? - L’affaire Magellan »

Mercredi 26 juin 2024 - 19h - TDTF - 43 rue Cavendish, Paris 19e.

https://www.instagram.com/p/C7eYRG9NYIs

  • Contact